Le Service de sécurité et de renseignement (BIS)

service de renseignement de la République tchèque

Missions, principes et credo

Le BIS a pour mission de protéger l´État - et tous les citoyens par conséquent - contre les risques les plus graves visant la civilisation. Le Service obtient, recueille et évalue les informations sur les risques menaçant la sécurité et les intérêts stratégiques de la République tchèque, la démocratie et la liberté. Son activité ne se termine pas par un simple signalement, le BIS a pour tâche de prévenir des menaces et d´éliminer le danger. A la différence de la police qui entre en jeu au moment où l´acte criminel est déjà commis et elle cherche à le résoudre et arrêter son auteur, le BIS dévoile, évalue et amorti les risques à l´avance. Les domaines d´activités du Service sont spécifiés par la loi no 153/1994 Rec. relative aux services de renseignement de la République tchèque. Le gouvernement et le Président de la République sont les destinataires exclusifs des rapports du BIS et ils sont les seuls qui peuvent attribuer les tâches concrètes au Service - tout en respectant le cadre stipulé par la loi. En effectuant toutes ses activités, le BIS reste fidèle aux valeurs démocratiques, à la Constitution et à la loi et il respecte les droits de l´homme et les libertés publiques. S´il est forcé de leur porter atteinte, il le fait dans le plein respect des règles stipulées par la loi. Par exemple, pour pouvoir procéder à l´ interception, il faut obtenir, dans tous les cas, l´autorisation du président de la chambre de la Cour supérieure. Le BIS est strictement apolitique, il sert l´État, pas aux partis politiques, sa structure interne est claire et le respect des droits de l´homme lors de l´exercice des activités de renseignement est contrôlé par un organisme spécialisé du Parlement. Le Service ne dispose pas des compétences répressives - il ne peut pas interpeller, arrêter, interroger  ou inculper des personnes, il lui est interdit d´acquérir des informations  ne relevant pas de ses compétences.

 

Indépendamment de la forme secrète de ses activités, nécessaire pour l´accomplissement des missions définies par la loi, le BIS est un service de l´État démocratique et il est payé par le  contribuable. Les citoyens ont le droit de savoir de quelle façon le Service travaille et qu´est ce qu´il fait. A condition que la loi no 412/2005 Rec relative à la protection des informations classifiées ne soit pas violée, le BIS n´a aucune raison de s´abstenir de la communication avec le public. Le BIS est partisan de l´ouverture et il l´applique concrètement en répondant aux questions, offrant les déclarations et publiant, de plein gré, ses rapports annuels. En effectuant ses activités, le Service ne se passe pas du soutien des citoyens. Si une personne pense qu´elle dispose des informations utiles et pertinentes relatives aux domaines de l´activité du BIS, elle peut le contacter directement en tout temps. Le Service compte sur le soutien du public et il est reconnaissant à toutes les personnes qui lui ont fourni - ou fournissent- leur assistance en matière de la protection de la sécurité, démocratie et liberté.

 

 

retour
Top